Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 lettre pour damon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: lettre pour damon.    Lun 28 Nov - 12:45

Damon,

Je ne sais pas quand tu liras cette lettre déposé dans le flot des partitions de ton piano.

Je voulais juste t’écrire que tu restes l’être que tu as toujours été à mes yeux. Vampire ou non, poussiéreux ou enfant, absent, en colère ou silencieux qu’importe, ça n’a jamais altérer ce que tu es pour moi même si mes réactions, mes actions ont été faible, pleine d’erreurs ou encore abimé par la peur.

Tu ne seras sans doute jamais a quel point c’est dur sans toi, même si pour lisa, je tiens comme il est possible, je me suis de nombreuse fois effondré.

On a des siècles derrière nous et je ne te partage pas mon chagrin à te dire que tu m’as trop souvent manqué, aussi sans intérêt que ça puisse paraitre, sa m’a toujours habité.

Usure de mes sentiments doivent certainement te paraitre antique, presque comme une réminiscence qui n’a plus de sens mais sache que même si je ne suis plus dans ton esprit, que je n’ai plus ma place. Tu es le seul être pour qui mes sentiments amoureux sont présent avec Lisa.

Mes sentiments avec le temps doivent te paraitre absent, tu ne dois certainement plus t’en soucier mais sache qu’ils ont été toujours là et ils ne sont jamais parti, que ça doit dans les chagrins, dans mes respirations maladroite de corps que tu connaissais pas, dans mon sommeil que tu ne peux plus partager avec moi.

Vous êtes tous les deux ma famille que je chéris chaque jour, chaque seconds et tu es le seul être qui est inscrit à l’intérieur de moi.

Auréa

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Damon Tallis


IRON

▶ PSEUDO : MAAELSTROM.
▶ PRÉNOM : HELLY.
▶ AVATAR : JARED LETO.
▶ MESSAGES : 78
▶ CRÉDITS : BAZZART.
GOLD

MessageSujet: Re: lettre pour damon.    Lun 28 Nov - 15:14

Auréa,

Je sais que la vision que tu as de ma personne est immuable. Ce que je ne sais pas, c'est ce manque dont tu parles. Mes doutes sur tes pensées à mon sujet n'existent pas. Ce sont les actes qui me manquent et les excuses que l'on me sert pour s'en défaire qui me dérangent. J'ai parfois du mal à comprendre ta peur, elle me paraît incohérente lorsque tu évoques les années qu'on a pu passer ensemble. Tu me remets inconsciemment au niveau d'un inconnu que tu viendrais tout juste de rencontrer alors qu'on sait tous les deux que ce n'est pas le cas. Les erreurs m'ont certes mis en colère et cette colère a été lourde. Autant pour moi que pour toi.

C'est quelque chose de douloureux que de vivre dans la haine sans avoir la possibilité de s'en soulager. Je n'ai jamais réellement voulu cet isolement dont j'ai pu faire preuve, c'était juste la seule solution qu'il me restait face au vide que toi et les autres avaient laissé. La nostalgie m'a aussi rendu amer et aigri car j'ai plusieurs fois tenté de récupérer ces moments que l'on a pu vivre par le passé. Seulement les années ne se sont pas arrêtées et la distance entre nous non plus. Si tu penses que je suis insensible à présent, dis-toi que c'est l'usure et la fatalité qui m'ont rendu ainsi.

Je n'ai jamais voulu faire de peine à Lisa avec ce comportement misanthrope et je ne le ferais jamais. L'absence valait mieux que le rejet. Je n'avais pas envie qu'elle ait ce genre de blessures enfantines, je n'avais pas envie que la femme qu'elle deviendra se sente fissurée de s'être fait rejetée par son propre père lorsqu'elle était enfant. Je connais ces blessures et il a toujours été hors de question que je les lui inflige à mon tour à cause des inaptitudes de mon propre père. Je n'ai pourtant jamais pensé que l'absence ait été la meilleure chose à faire. Je pense simplement que les dégâts causés sont plus réparables que ceux du rejet.

Aussi, en ce qui me concerne, c'est un temps révolu. Ma rancœur n'est plus là. Mes pensées ne sont pas accusatrices envers toi non plus. C'est juste que je me suis fait à l'absence, tout comme toi. Mon entourage s'est modifié. Les gens en qui j'ai confiance ont d'autres noms que ceux que tu connais et j'ai cessé d'attendre ceux qui prétendaient être là mais qui ne l'ont pas été. Dans ta vision, je dois être devenu quelque chose de similaire. Je dois être devenu l'absent. Mais je voudrais surtout que tu saches que ce n'est pas moi qui ait lâché l'affaire en premier.

Rome a toujours gravité autour de ma personne ces dernières années. Salomé aussi. Et d'autres que tu ne connaîtras sans doute jamais. J'ai certes été isolé durant longtemps mais le peu de gens qui sont restés malgré les murs sont toujours présents aujourd'hui. Et je leur en suis reconnaissant, même si je n'ai jamais réellement formulé ma gratitude par rapport à ces choses. Ils le savent, même si je ne le dis pas. Du moins, je l'espère.

Sache que je vous considère aussi comme ma famille, Lisa et toi. Aussi flou que ça puisse te paraître. Pour moi, ce domaine ne l'est pas. Si tu as envie de m'écrire ce que tu as pu ressentir, ce que tu n'as pas pu exprimer par le passé, je ne t'en empêche pas. Au contraire, comprendre ne pourrait qu'éclaircir la situation.

Je n'ai plus forcément la sensibilité ou la naïveté d'être l'homme dont tu es tombé amoureuse. Mais je n'ai aucun doute sur la valeur que vous avez à mes yeux, toi et Lisa.

Damon.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: lettre pour damon.    Mar 6 Déc - 21:39

Damon,

Je te réponds après un moment, je m’excuse de cette lenteur qui m’habite. Je réagis plus lentement qu’avant pas réellement parce que les choses sont moins instantanées non, je les fais toujours comme je le sens, comme elles arrivent aussi mais ce qu’il y a c’est qu’une part de moi-même reste dans une paralysie inexplicable avec des mots. Des raisons il y en a plein mais la principal étant que c’est la peur qui me domine plus que d’autres choses. C’est entièrement ma faute. J’en suis responsable, personne d’autre l’est. Surtout pas toi. Ça me rends triste quand j’en parle parce que je sais que je suis faible, que je manque de courage. Avant, j’étais téméraire, avant je me brulais sans arrêt pour toi, même lorsque j’aurai du m’arrêter des milliers de fois, je suis venu alors qu’il fallait pas toujours la quelque part dans un coin. Le fait d’avoir Lisa ça m’a changé et ses quelques mois après sa naissance que ça a réellement changé. Je suis terrifié à l’idée de tomber et plus savoir m’occuper d’elle. Comme toi, j’ai pas envie de reproduire ce que j’ai vécus avec mes parents alors une partie de moi avec toi dedans est volontairement mit ailleurs. J’en parle pas, je me lèves et je fais comme si ça n’existe pas. Je suis devenu très forte au fur et a mesure que les années passes. À prétendre, a avoir lâcher mes sentiments amoureux pour toi. Sans arrêt, je me suis dis que je ne la méritais pas et que je n’avais pas su méritais tes sentiments. J’en ai voulu a la terre entière et surtout à moi.

Je sais qu’on a un passé conséquent et que tout ça c’est du passé, alors je me suis dis que j’avais fait trop de mal pour l’avenir. Et je voulais plus te faire du mal et encore moins en faire à Lisa. Je me suis cacher sous cette fierté immense est en réalité inexistante de vivre en italie, j’offre toute ma tendresse à lisa et je me suis renfermé. Fierté est pas réellement le mot.. mais j'en ai pas d'autre sous la main. J’étais tellement fatigué et toute cassée. Je sais que tu manques aux autres aussi terriblement et qu’ils sont aussi abimé pour les mêmes raisons que toi. C’était horrible à dire mais c’était plus facile a faire que de t’affronté à nouveau que ça soit ta colère ou la peur qu’il y avait. Je peux pas rester dans ta vie en la peignant de noir, tu mérites beaucoup mieux. Je pensais sincèrement que tu voulais changer d’air, changer d’entourage et au fond j’espérais de façon étrange que tu retombes amoureux. Je voulais plus rien savoir car c’était mieux être sourdes pour m’occuper de Lisa. C’est des mots difficiles tout ça qui peuvent paraitre insensé avec ce que je peux ressentir pour toi mais tu seras que c’est la vérité car il y a pas ce coté idéale qui ressort habituellement mais le coté maladroit y est, tu l'auras compris j'espère que tu m'en voudras pas de l'être. J'essaie de mettre des mots. Je me suis concentrer sur elle. Je voulais plus qu’on me parle, encore moins qu’on me touche.  

C’est pas cohérent avec le fait que je te dises que tu sois ma famille, que mes sentiments ont été que pour toi mais c’est cette peur qui m’a mangé et qui me mange encore parfois. J’ai pas envie d’être faible pour Lisa seulement j’ai perdu ton chemin en le faisant. J’ai peur aussi parce que je sais que je t’aime. Le nombre de fois ou j’ai envie de te serrer dans mes bras, je les comptes plus. Le nombre de fois ou j’aimerais juste te parler mais que j’oses pas, je les comptes pas non plus.  Quand on s’est vu, qu’on s’est parlé et que je te parlais du passé alors que je savais bien que c’était inutile de remettre sur le rebord les blessures passé. C’était aussi pour me protéger, pour me convaincre que tu avais aimé une autre femme, préféré une autre et que tu ne m’aimais pas.

Ce manque dont je te parle, tu sais très bien que j’ai appris a vivre avec mais j’ai appris a me caché parce que tout est bloqué. Si je t’en parle aujourd’hui, c’est parce que c’est insupportable. Pour mon corps, pour ma tête de vivre dans la même maison de toi et de ressentir ça. D’être capable de rien et de ressentir ça.

Je t’écris et je pleure, je me dis sincèrement que c'est mieux qu'elle soit à l'extérieur, je le sais, j'ai plus envie de les étouffer pour paraitre forte je veux que sa change. Je sais que je parle beaucoup de ce que je ressens dans ce que j'écris là. J'essaie de me sortir de cette paralysie là. Si on a fait l'amour sans qu'on parle réellement, c'est pas parce que je voulais pas parlé, c'est que j'y arrivais pas mais que j'étais contente de retrouver, d'être contre toi, de ressentir alors que j'avais enterrer tout ça. Je sais pas du tout ce que tu penseras de tout ça mais si ce qui est important c'est maintenant, il faut que tu saches que je vis avec toi, que je suis dans cette maison parce que je tiens à toi énormément et que je veux me débarrassé de ça, de cette peur là et que j'aimerais être a nouveau avec toi réellement. Il y a pas que Lisa qui a besoin de toi et qui t'aime.

Je suis désolée d'avance si mes mots sont pas très claire, si mes explications sont pas précises ou que tout ça te parait sans sens. Peut-être qu'il en a pas et je t'avoue que c'est pas logique car tout part de sentiments. Et tu sais moi j'en ai des doutes sur ta vision de moi et c'est a cause de la peur, de la distance alors qu'on font, je sais que t'es ma seule véritable famille avec Lisa. Celle qui m'a manqué. Je pense qu'on sous estime tous les deux nos blessures d'enfants et qu'on essaie de protéger Lisa du mieux qu'on peut.

Je te demande pardon.

Auréa

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


IRON
GOLD

MessageSujet: Re: lettre pour damon.    

Revenir en haut Aller en bas
 

lettre pour damon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une lettre pour sa cousine...
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Lettre pour M. Gilderoy Lockhart
» Lettre pour Rudy[PV RUDY]
» [ARC PERSO part.2] Lettre à Miku [ MIKU ]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: lettres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet