Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 valko a sally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:25

Salomé a écrit:

Je suis toujours éveillée, je te regarde dormir en me demandant à quoi tu peux rêver. Je suis toujours éveillée mais pas à cause de mon anxiété cette fois. J'imagine que pikkuruinen doit y être pour quelque chose. J'espère que tu n'as pas mal, que tu n'es plus triste. Je voulais juste t'écrire que je t'aime, même si on ne se comprend pas toujours. Je n'aime que toi depuis que je t'ai rencontré. Je n'ai jamais aimé quelqu'un comme je t'aime non plus. Si c'est de ça que tu as peur, je voulais que tu saches que tu te trompes. L'amour que j'ai pour toi est trop pur pour que je parvienne à vivre sans.

Peut-être que je devrais t'écouter. J'aimerais bien que mon monde ne tourne qu'autour de toi mais on sait tous les deux que ça ne peut pas fonctionner. Nos sentiments finiraient certainement par nous faire du mal et je ne veux plus qu'on ait de peine.

Sache que les autres ne font que remplir les moments que je ne peux pas vivre avec toi et que ceux qu'on vit et vivra vaudront toujours plus à mes yeux que ceux passés sans toi.

Si cela avait été possible, j'aurais passé ma vie à te respirer et à t'écouter. Mais pour qu'on puisse y voir clair, on a besoin des autres. De nos enfants. De nos amis, de ces passants qu'on croit inutiles. Je ne sais pas si tu comprends un peu plus, je l'espère.

Je voudrais que tu me crois, que tu aies confiance en moi aussi. Car je n'ai jamais envisagé de te trahir et si tu l'as ressenti ainsi alors je te demande de me pardonner si tu peux.

J'ai besoin d'être plus sereine, de m'occuper l'esprit, de me distraire et on sait tous les deux que tu n'as jamais été une distraction. Toi, tu es l'essence de ce qui m'anime. Mon amour. Le seul d'ailleurs.

Je vais mettre ce bout de papier dans le livre que tu lis en ce moment. J'espère juste qu'il te fasse du bien, qu'il te réchauffe autant que ton exisence le fait avec moi.

C'est maladroit ces mots mais je n'ai plus envie qu'on se cache alors j'ai décidé d'essayer de communiquer mes pensées.

Je t'aime,
Salomé.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:35

Valko a écrit:
J'ai ouvert mon livre et j'ai vu ta lettre, elle m'a surprise, elle m'a éclairée aussi. Je sais qu'on prends pas les choses de la même façon, selon nos craintes, nos désires et notre histoire aussi. Ce sont les choses qui ont jouer dans mon comportement.

De mes craintes, la peur d’être éloignée de toi, tout simplement.

De mes desires, parce que moi aussi j'ai envie et ça m'a insupporter que tu dises que tu pouvais pas avec moi parce que tu sentais que tu etais prise par le temps, alors qu'on se parlait beaucoup, c'est evident qu'on aurait pu transformer ce temps là.

Notre histoire parce que ça nous ait déjà arriver de se perdre ainsi.

Je suis absolument pas contre non plus ta socialisation, le fait de parler et découvrir des personnes.

J'ai réagis excessivement car on s'est pas parler comme on aurait dû, c'était flou, je pensais aussi que ça te convenait car on continuer comme ça.

Je me suis aussi senti insulté parce que j'ai pris mal les choses ( tu n'es pas responsable ) mais j'ai ressenti comme si ça n'avait pas d'importance tout nos moments ensemble si tu veux une explication à la violence de mes mots, elle est là.


Je suis possessif tu as raison, je vais pas dire le contraire c’est visible que je le suis mais je suis pas contre en fait que tu aies différent ami que je ne connais pas. Ce genre de chose, ça me dérange pas du tout. C’est pour ça que j’ai dit non a ton argumentation mais tu n’as pas écouté et comme on m’écoutait pas voilà je me suis vraiment énervé.

J’accepte tes excuses, je ne voulais pas m’énerver sur toi de cette façon non plus, je m’excuse pour m’être montrait insultant, j’ai perdu patience. Je n’ai pas eu penser au fait que tu pouvais me tromper, c’est toi qui m’a conduit sur cette piste dans tes mots sans le vouloir je suppose, après alors j’ai été surpris.

Comme je pensais que nous deux passaient avant tout, ça m’a mis en colère que tu disais ça parce que ça voulait dire que c’était pas vrai car nous il n’y avait pas de trace et ça me rendait en colère qu’il y en ait ailleurs. Je n’ai jamais été contre, je n’ai jamais dis que je n’avais pas le temps et d’ailleurs s’il se trouve que je suis dépasser, je le dirais tout simplement, je prendrais un peu plus de temps peut-être mais c’est pas grave. Je sais que de ton coté tu auras tes amis et ça me va. Le sentiments de dévaluation de nous m’a rendu acide. Je n’avais pas envie de voir notre relation lapidé, creusé par le vide. Que tu voulais d’autres personnes alors oui je me suis senti trahis, même si c’était pas ton intention. Je sais aussi que ce que j’ai ressentis n’est pas la vérité « pure », ni le fait que ça soit ce que tu aies voulu dans les faits car ce sont des sentiments.

Je n'ai jamais compris ni voulu te faire subir le fait de dépendre de mon temps parce que dans mon esprit ça n'a jamais été ça. Je n'ai pas voulu te mettre dans cette situation dans ses sentiments là. Pour moi naivement, on faisait comme on pouvait, quand on pouvait parce qu'on le voulait.

Je n’aime que toi également alors arrête de t'empêcher, ça me rend colérique.

merci d'avoir laisser ce mot
Je t'aime aussi
Valko
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:35

Salomé a écrit:

J'ai dû dormir une heure. Ensuite, je me suis réveillée. Hier, j'ai essayé de lire puis d'écrire. Ça m'a aidé à canaliser les angoisses. J'essaie de faire comme tu me dis mais c'est assez difficile. Je ne pense pas que je vais me rendormir dans les quelques heures. Pourtant je suis fatiguée, émotionnellement. Tu m'as autorisé à t'écrire et ça me fait plaisir, même si je suis pas la plus forte pour te montrer les choses. Peut-être que je me sentirais moins loin de toi en t'écrivant. J'en sais trop rien. Je sais pas trop ce qui m'arrive ces derniers jours. Mais j'ai l'impression que c'est lancinant. Ça pollue mon esprit aussi. Mais je t'assure que j'essaie de toutes mes forces d'être moins négative. C'est juste que j'arrive pas à me mentir à moi-même sur mes émotions. Je me dis souvent que c'est de ma faute et je vois tout ça comme de la faiblesse car j'ai grandi avec quelqu'un qui a beaucoup souffert et qui ne s'autorisait pas le lâcher prise. J'ai été conditonnée à ravaler mais plus je vieillis et plus c'est difficile, tu sais, de ravaler. Sans cesse même si ça m'étouffe. Je voudrais être quelqu'un d'autre, même si ce n'est que pour quelques minutes.

Maintenant je sais que tu comprends ça. Depuis que je suis au courant pour Esmée. Je t'envie d'avoir cette capacité, un peu. Je comprends ce que ça peut vous apporter. Je voulais m'excuser d'être ainsi. De ne pas savoir me tenir aussi bien que je le fais habituellement. Je sais que ça génère une mauvaise énergie et je déteste l'idée mais je suis lasse de me retenir. C'est dur à expliquer, ce sentiment. Je suis embarrassée de ce qui s'est passé tout à l'heure. J'avais pas envie de pleurer autant dans tes bras, de te dire ces choses. Mais j'étais tellement angoissée que j'ai eu des nausées. J'ai fait des recherches sur les effets de la lune sur l'homme vu que tu m'en as parlé. J'ai cherché une solution ou une raison à tout l'insensé qui me traverse l'esprit mais je n'ai rien de trouvé de miraculeux et sur un téléphone, mes recherches sont moins performantes.

Je suis contente que tu sois là, que tu essaies de m'aider. Ça représente beaucoup pour moi. Aussi, j'ai aimé qu'on achète des vêtements pour Pikku ensemble, que tu aies pris l'initiative aussi. J'ai hâte de te voir avec, de voir les enfants avec. Ça me fait du bien de vous avoir tous auprès de moi. Vous êtes tous de jolies personnes et vous m'apportez tellement au quotidien. C'est encore quelque chose que j'ai du mal à accepter. Il y a toujours une voix dans ma tête qui me dit que je ne vous mérite pas. Et je sais que tu me diras toujours le contraire. Plus tard, je voudrais que Pikku puisse nous parler de tout. Je n'ai pas envie qu'il ressente ce qu'on a pu ressentir en raison de ne pas savoir parler. S'il a besoin de pleurer, je voudrais qu'il le fasse sans gêne dans mes bras. C'est important à mes yeux. Je veux qu'il se sente toujours en droit d'être vulnérable avec nous. C'est tellement dur d'être impassible tout le temps, d'être autant interne. Je n'ai pas envie qu'il soit cassé comme on peut l'être.

Ça me fait du bien de t'écrire tout ça. Quelque part, ça m'apaise. Peut-être que si je le faisais quotidiennement, on se comprendrait mieux. J'écris dans le désordre, comme je le sens. J'ai des mèches de cheveux trempées de larmes et je dois sûrement ressembler à une patiente sortie d'un hôpital psy mais l'idée que tu t'en fiches est agréable. Je voulais te dire aussi que je t'aime et que c'est pour ça que j'ai accepté qu'on se marie tous les deux. L'idée que tu doutes de mes sentiments m'a fait du mal et c'est ce qui m'a fait paniqué. Il m'en faut peu en ce moment. Je déteste cette fragilité mais je ne suis pas assez sage pour me contrôler. J'ai beau essayé, j'ai l'impression que c'est inutile.

J'ai envie d'un kebab andalouse et il est 06:00 du matin. Aussi, j'aimerais qu'on se promène en forêt. L'autre jour, je nous imaginais dans une maison d'été finlandaise, un peu paumée entre les lacs et le vert, isolés du reste. Si t'as envie, on peut en faire un projet. On peut envisager de la mettre à Kuopio. C'est la seconde ville dont tu m'as parlé lorsqu'on est arrivés ici.

Tu me diras ce que tu en penses quand tu auras lu ce message. Je vais sans doute te kidnapper, enfin je réfléchis encore un peu.


Je t'aime,

S.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:35

Valko a écrit:

Merci d’avoir écrit, je pense que tu dois continuer car ça t’a toujours permit de te faire du bien a des périodes bien sombre et ça le permettra toujours. C’est important que tu le fasses pour toi, face à toi même. Je t’ai dis que tu pouvais m’écrire parce que tu le peux, comme je peux t’écouter si tu as envie de parler. Même si mes réponses ne seront pas magique, je veux être présent pour toi et je le serais alors tu peux continuer ainsi, si ça t’apaise. Je ne sais pas trop ce qui t’arrive non plus. Tout ce que j’espère c’est que ça va passer car je te sens un peu comme dans un corset que tu sers toi même et ça sans arrêt. Je pense pas qu’il ait a mentir avec tes émotions, je pense qu’il faut accepter. Si tu n’arrives pas a être moins negative, tu dois te sentir décourager.. je ne sais pas. Tu n’as pas besoin d’être madame positive. Juste relativiser les choses je pense que c’est important car tu es très coupante avec toi même. C’est pas être faible pour moi c’est être humain tout simplement, on ne peut pas être bien a fond a chaque fois, on ne peut pas être ni bien ni mal a chaque fois, parfois on est pas bien. On a le droit de pas être bien. J’ai connus ça aussi ne pas montrer ce qu’on ressens et ravaler, faire semblant, s’imposer de le faire. Je sais pas si c’est la bonne solution du tout.. mais je n’en ai plus envie désormais. je te fais pas spécialement par de mes états parce que je sais de quel oeil tu vois ça. Je ne sais que tu n’aimes pas que tu vois ça comme de la faiblesse et tu as été dur avec moi lorsque je t’en ai montrer l’ombre. Je comprends également ta vision et je respecte tout à fait. J’accepte mes pensées negatives et positives, ou ni l’un ni l’autre. Parfois tu sais j’ai des mauvaises pensées sur toi, je sais que tu en as aussi sur moi mais je sais qu’au fond c’est pas ce qui nous caractérise. Je me concentre sur les qualités sur ce que j’aime. Le reste devient largement secondaire car j’ai énormément de chance d’être avec toi, de t’avoir dans ma vie car on aurait pu jamais ce connaitre toi et moi alors je trouve ça plutôt magique dans tous les désaccords, façon difficile il y a toujours ça et ça ne s’en va pas. Si tu étais une autre, sache qu’on ne serait peut-être pas ensemble toi et moi. Les enfants ne seraient pas là, pikku ne serait pas dans ton ventre. Toutes les jolies choses que l’ont a vécu serait dissoute. Je n’ai pas envie d’imaginer que tu sois mentalement quelqu’un d’autre.

Tu n’as pas a t’excuser d’être mal.. vraiment pas.. arrête de t’excuser d’avoir des sentiments humains, d’être toi tout simplement.
Pour ce qui c’est passer hier, t’en fait pas, c’est passé et puis j’ai vite compris. Sur l’instant, il m’arrive de t’en vouloir. Je t’en veux de penser comme ça, de te blesser et de me blesser par la même occasion et je me dis que ça arrive. Ça m’arrive, ça t’arrive et ça arrive a TOUT le monde. Même si ce que je te dis n’est pas suffisant pour changer ce que tu penses, je te le dis tout de même et je sais que parfois c’est pas du tout assez. Je suis désolé de ça de pas arriver a te raisonné. Je fais mon possible même si ce n’est pas assez. Je reste là, j’attends aussi. après je réfléchis, je m’éloigne mentalement de ce que tu peux dire de blessant, car tu me blesse forcement, je t’aime je suis atteint puis je comprends mieux après. Et je me dis qu’il y a quelques chose d’externe. Avant ça je ne savais pas, je restais trop sur les choses blessantes qui me tenaient a coeur sans prendre le temps de réfléchir c’était pas bien pour toi et pour moi parce que je restais sur ça mentalement, ce n’est plus le cas. Je n’aime pas ton état de santé, je suis inquiet, sincèrement. La première chose que je me demande en ce moment c’est si tu as dormis puis j’ai vu il y a quelques semaines que tu dormais peu déjà. je sais que tu n’as pas besoin de beaucoup de sommeil car tu n’es pas une grosse dormeuse, mais je sais que tu en as besoin quand même. Je sais pas trop ce qui te traverse non plus car c’est vrai qu’on en parle pas, tu gardes les choses pour toi mais tu peux m’en parler.

La lune te rend souvent plus sensible, c’est ce que je me suis aperçu depuis les années que je te connais, je comprends aussi. Je sais que quand j’ai une sensibilité qui apparait trop fort tu te montres compréhensible aussi parfois ça t’affecte aussi mais tu es là. Et je trouve que c’est une force ça pour notre couple. une force très forte. Je l’aime beaucoup cette force.

Je sais aussi que tu es une battante. Je crois beaucoup en toi même si tu t'en aperçois pas. Je sais que tu trouveras la force de relativiser et de trouver les pépites qui te feront des biens. Même si ce ne sont que des mots, ou des instants qui se faneront bien trop vite.

Je sais que tu aimes cuisiné aussi quand ça va pas des pâtisseries, fait en ma chérie.. puis ils sont beau les documentaires dont je t'ai parlé. J'ai regardé un documentaire sur le kalahari c'était tellement beau c'était une serie sur l'afrique.

J’ai adoré qu’on prenne des vêtements pour pikku, je sais qu’on le temps vraiment mais je sais pas trop j’avais envie a cette instant d’aller voir ce qui se faisait. t’être surement parce que l’échographie m’a fait prendre conscience qu’il était vraiment là. Merci pour ce que tu dis et tu sais c’est pareil pour moi, j’ai hâte de pouvoir lui montrer sa maman. Tu n’as pas a dire que tu ne nous mérites pas parce que déjà tu nous a ça se discute pas. C’est important aussi pour moi que pikku n’est pas peur d’avoir peur, qu’il n’ait pas peur d’être triste. J’ai pas envie qu’il se fasse du mal a cacher tout ça, comme ça nous arrive. je suis content que tu me dis ça, vraiment content car je suis d’accord sincèrement avec toi et c’est quelque chose qui me touche beaucoup. vega quand elle dit que ça va pas, je suis content d’être la pour elle, je sais que toi aussi.

bien sur que je m’en fiche que ton apparence ne soit pas optimal. Je n’ai jamais douté de tes sentiments, j’avais juste besoin de t’entendre dire ce que tu ressentais pour nous parce que ça me fait du bien aussi a moi aussi. Je me sens impuissant face a ce qui t’arrive. Je sais aussi que tu n’es pas habituer a ce que je te demande de me dire ça. Pourtant je l’ai fais parce que j’en avais besoin.

Oui je me souviens de t’avoir parler de cette ville, j’aime beaucoup l’idée aussi. J’aime beaucoup l’idée qu’on soit au contact de la nature et que pikku le soit aussi. On pourra aller voir a Kuopio des terrains. J’aime beaucoup cette ville. Il faudrait y aller quand les températures remontes un peu non ?

Tu peux toujours me kidnapper et me séquestrer..
Je t’aime très fort.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:36

Citation :
Je me suis réveillée il y a quelques minutes puis forcément le silence m'a poussé à réfléchir, pas de façon aussi extrême que d'habitude cela dit. Je pensais à toi, aux enfants et à nos proches mais surtout à toi parce que c'est sûrement une des choses que je fais le mieux. Parfois je sais que ce n'est pas simple mais je voulais te dire que je suis contente de t'avoir auprès de moi. Pour te répondre, je ne pense pas que faire semblant est la bonne solution. L'idéal serait qu'on puisse se dire nos états d'âme sans arrière-pensées. Mais ce n'est pas aussi simple, je le sais bien. C'est stupide de trouver ça faible car sans ces émotions, on se serait certainement ignoré. Je peux simplement essayer de m'améliorer, en espérant qu'un jour tout aille mieux. Lorsqu'on s'est revus, je pensais que ça allait être unique et que ça ne se reproduira pas. C'est étrange parfois à quel point tout diffère de notre imagination.

Il m'arrive parfois d'être surpassée par ce que je ressens. Que ce soit l'amour que je te porte, mes angoisses ou mes colères. Ce soir, je me sens écrasée par la chance que j'ai de t'avoir près de moi. Et ça ressemble à de la tristesse mais je me rends compte que ce n'est pas ça du tout. Peut-être que je divague... Dans tous les cas, même si je me perds dans des pensées idiotes par moment, je voulais que tu saches qu'être avec toi est tout ce qui m'importe. Avec ou sans mariage, j'ai toujours eu le sentiment d'être à ma place avec toi et j'espère que tu sais, qu'à mes yeux, on vaut plus qu'un papier ou une bague. Tout ce qui gravite autour de notre relation est un bonus. Je sais que la base, c'est nous ensemble. Et ça me rassure beaucoup de t'avoir récupéré.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:36

valko a écrit:
Depuis quelques jours, je ressens beaucoup de stress. J’essaie de conditionner cette anxiété à l’intérieur de moi et de la désamorsé mais ce n’est pas chose facile tu n’es pas du tout tu n’es pas du tout responsable de ce stress mais tu m’as avec la conséquence de celui-ci. Je suis désolée et je ne sais pas du tout comment être avec toi car j’ai pas envie de t’affecter non plus. Mon anxiété me rend stupide car j’avale tout et n’importe quoi ce qui est pas bon et forcement je suis pas bien dans mon corps. Ça arrive rarement, mais là je me sens pas du tout en phase avec ma peau me fait mal. Voilà je te fais pars de mes états d’âme sans arrière-pensées, je ne sais pas comment me comporter, je me sens débilement avec pleins de choses sur le dos et les choses que j’ai envie, je fais des croix dessus car je suis incapable de les faire correctement, je passe du temps a me laisser bouffer par l’anxiété au lieu de les faires. Je tombe de fatigue car j’essaie de me lever tôt pour essayer de tout faire. Je suis aussi plus « sensible » et plus facilement heurté par tout et n’importe quoi. Ça passera je le sais, il faut que je me concentre et que je me calme. En tout cas je te pris de m’excuser. Je vais prendre un peu de temps pour moi, pour régler ça rapidement changer ma façon de penser, de voir les choses aussi. J’ai aussi des pensées étranges et incohérente alors tu as pas te sentir étrange de ça. J’en ai aussi, comme ce matin j’ai eu très envie de toi mais comme je ne savais pas si ça allait, que tu avais envie tout ça.. Je n’ai rien fait c’est très trivial comme sentiment ça parfois en moi. Je suppose que je ne suis pas le seul. Je suis content aussi d’être avec toi et j’espère que tu le sais, je t’aime très fort et parfois j’ai l’impression de ne pas suffir, quand je me sens comme ça j’ai envie de me mettre dans une boite car je sais que je suis nul et j’ai pas très envie que tu me sentes nul mais c’est être humain aussi.

Je suis content d’avoir été à Disney avec tout le monde, même si je t’avoue que les grands parcs c’est pas mon truc. Le fait qu’il y ait des petits Louisa et Noah ça valait beaucoup puis avec les enfants aussi. C’est ça les sortis en familles ? Je suis content que Sinead soit venu. Bérix avait l’air de profiter aussi et puis Vega se promène encore ce matin avec ses oreilles de mini, je pense qu’elle ne va pas les quitter tout de suite.


J’ai hâte que Pikku soit là, qu’on puisse lui faire des câlins et voir a quoi il ressemble.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:36

Sally a écrit:
C'est compliqué de canaliser du stress mais j'imagine que tout est dans la maîtrise de pensées. Je n'ai pas de solution miracle car c'est un processus continu. C'est une habitude à prendre, une sorte de discipline à s'imposer au jour le jour. Tu peux commencer par te concentrer sur manger plus sainement, ensuite tu passeras aux choses que tu dois faire en les éliminant une par une. Se concentrer sur le moment est important, j'imagine même si ce n'est pas aussi simple qu'on le voudrait. Dans tous les cas, j'espère que ça s'éclaircira bientôt. Aussi, rien n'est aussi grave qu'on se l'imagine. J'ai tendance à tout dramatiser alors qu'au fond, je sais que j'aurais pu être dans une pire situation. Il faut se contenter des choses que l'on a tant qu'on les a. C'est aussi quelque chose sur laquelle je travaille beaucoup. Ne pas être dans l'ingratitude et être en harmonie avec ce que j'ai déjà dans les mains. Ça m'aide, plus ou moins. Le plus difficile, c'est sans doute d'apprivoiser son esprit. Personne ne pourra le faire pour toi. J'ai différentes manières de le faire qui me sont propres. Il faut que ça puisse te correspondre je pense sinon ça ne fonctionnera pas.

Je vais aller à Stockholm un peu. Aller voir quelques conventions. Ça te laissera le temps que tu veux, je suppose. Tant mieux si Disney vous a plu, c'est l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Dim 22 Jan - 1:47

Ma chérie,

Quand je disais, prendre du temps pour moi je n’envisageais pas que tu le prennes de cette façon. Je t’explique donc comment je l’exprimais. Quand tu n’allais pas bien, je t’ai dis de prendre du temps pour toi pour arriver a te changer les idées mais j’étais présent comme j’ai pu. J’appliquais mon conseil à moi-même rien de plus. Quand je dis prendre du temps pour moi c’est me remettre en question sur les choses qui vont pas et trouver une solution qui me permet d’évoluer et de m’extraire de ses pensées. C'est aussi prendre du temps pour faire ce que j'aime alors que je me laisses même plus faire ce que j'aime a cause de ses choses qui me pollues. Et être avec toi, c'est une de choses que j'aime. Je trouve que j'ai manqué à ma tache par beaucoup de chose. C'est ça que j'ai voulu dire aussi. Je ne fais pas exprés, c'est juste que j'ai l'impression de suivre une hiéarchie qu'on m'impose alors que je suis le seul maitre. Alors en même temps si c'est ma faute. Je sais pas j'ai la sensation d'être naif de me laisser manger dans mon espace. J'ai le droit de dire non j'ai pas le temps pour vous, j'ai pas envie, je vais faire ce que j'aime avec qui j'aime. J'ai plus l'impression de profiter d'être avec toi en ce moment à cause de tout ça. C'est pour ça que je me suis excusé. Je trouve pas ça juste envers toi et envers moi-même. Au fond je trouve que je me respecte pas. Le temps est ce qui a de plus précieux et je le gâche.

Je suis d’accord avec toi, personne ne peut le faire sauf moi-même. Je comprends pas du tout pourquoi tu t’isoles d’un seul coup car j’ai besoin de toi. Je pense que tu as raison pour la gratitude, ce que j’essaie de faire le plus souvent c’est de remplir mon carnet de gratitude.  Je suis juste fatigué de la pression. Elle vient des doutes, de vouloir satisfaire les autres et je m'oublies moi-même. J’ai envie que tu sois présentes pas que tu prennes la fuites à stockholmes.   Sans toi je ne serais pas ce que je suis, je t’aime alors ne doute pas de ses choses, ne t’en va pas. Ta présence et ton amour est tout ce que j’ai de plus d’important, ne me le retire pas.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Mer 25 Jan - 7:54

Salomé,

Je suis pas d’accord avec tout ce que tu me dis. Ça me fait beaucoup de peine de lire ce que tu penses et je sais que si tu dis ça c’est que ça te fait de la peine. Je te demande deux choses très importante, de ne pas oublier le fait que je t’aime et croire en nous.

Je n’aime pas la façon dont on parle en ce moment, sache que je fais du mieux que je peux même si ce n’est pas grand chose. Je ne suis pas forcement à l’aise de communiquer comme je communique, je l’ai fais ainsi parce que je pensais que ça te convenait et que j’avais peur que ça ne soit pas réellement ce que tu souhaites. Aussi sans arrêt, je me dis que tout ce qui te touche fait une tornade alors que moi ça peu m’effleurer dans le sens social du therme alors je m’adapte.

Il y a une suite d’adaptation dans mon comportement qui laisse oublier ce que j’ai besoin, ce que je veux en faisant passer comment toi tu te sens mieux. Apparemment ce n’est pas le cas ça ne te convient pas, m’adaptant, tu penses a cause de la normalité des autres être humain que je suis défaillant que notre couple l’est, qu’il y a moins de puissance envers toi qu’envers moi. Pourtant ça m’a donné de la peine de contrôler tout ça et je ne pouvais pas savoir que ce n’était pas ce que tu voulais car au contraire je pensais te protéger, faire à ta façon.

Je ne vais pas mentir, à force de m’adapter il y a eu des moments de profond désespoir que j’ai gardé en moi en ne sachant plus quoi penser de nous, si ça existait vraiment, si ça avait un sens, parfois il y a eu de la colère envers ce système. Je pense aussi que tu as senti ses peines mais que tu les as traduite d’en d’autre fait en croyant que c’était un désintérêt pour nous sauf que non, c’est beaucoup de tristesse.

Je crois en nous et je pense qu’on peut aller mieux. On peut parler, communiquer, rire, s’aimer, vraiment sans qu’il y ait toutes ses remises en questions. Je dis pas qu’elles sont inutile au contraire elles sont constructives mais elle ne doivent pas être une raison de nous perdre toi et moi. Je refuse ce fait. On a pas construit notre relation pour partir en temps de tempête ou de pluie.

Je suis contre le fait que tu oublies les bonnes choses alors qu’il y a quelques jours tu tenais un discourt autre. C’est pour ça qu’hier je t’ai dis que tu étais une menteuse. Je n’ai pas envie d’entendre ses mots si c’est pour après les malmener, moi non plus je suis pas un yoyo car moi j’y crois et quand ça ne va pas, je m’y accroche alors ne m’accable pas de « c’était faux » alors que j’ai pris tes paroles pour en faire des pierres pour un abri.  Je te renvoie a ce que tu as écris.

Parfois je sais que ce n'est pas simple mais je voulais te dire que je suis contente de t'avoir auprès de moi. Pour te répondre, je ne pense pas que faire semblant est la bonne solution. L'idéal serait qu'on puisse se dire nos états d'âme sans arrière-pensées. Mais ce n'est pas aussi simple, je le sais bien. C'est stupide de trouver ça faible car sans ces émotions, on se serait certainement ignoré. Je peux simplement essayer de m'améliorer, en espérant qu'un jour tout aille mieux. Lorsqu'on s'est revus, je pensais que ça allait être unique et que ça ne se reproduira pas. C'est étrange parfois à quel point tout diffère de notre imagination.  

J’ai de la chance de t’avoir et c’est une chose que je ne démens pas. C’est rare d’aimer parler autant a une personne, découvrir des choses ensembles, être présent dans des moments compliqués, de s’encourager l’un l’autre, de traversé le temps, de partager des sentiments.

Quand je te dis d’être toi même c’est parce que ce n’est pas l’idée ou l’image de toi que je sais que j’aime.

Ce n’est pas facile de pas avoir peur de ce que ça peu te faire, je le ferais et si je vois que ça ne te va pas, tant pis j’arrêterais ou on fera comme tu le sentiras car ne pense pas que l’attention n’y est pas car c’est le contraire.

Je pense que tu as besoin de réfléchir peut-être, je sais pas. Explique moi si tu penses pouvoirs le faire. Je sais que tu vois que tu es usée, sache que je le suis aussi mais je n'ai pas envie qu'on ne soit plus alors je tiens bon. Dit moi ce qu'il faut faire. guide moi.

Je t’aime, n’en doute pas.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   Jeu 26 Jan - 0:58

Peut-être que je pars un peu dans tous les sens. Peut-être que ce n'est pas aussi grave que ce que ce je suis capable d'imaginer naturellement. Je pensais pourtant être sereine mais j'étais plus dans un état de défaite et de fatalité. Je ne sais pas si je le suis encore, pour être franche. Je suis sans doute quelque part entre les deux. J'ai aimé rire avec toi, même si c'était à cause d'un humoriste. Ça m'a fait du bien de me laisser aller à ta tendresse aussi. Je me sens un peu tiraillée par ça, c'est assez stupide ou alors je ne sais pas. Sans doute que ça n'a pas beaucoup de sens. Dans mon esprit, ça semble plus évident que lorsque je l'écris.

C'est un peu flou, cette sensation de perdition, tout en sachant où l'on se trouve. C'est indistinct. Il est vrai que tout ce qui me touche crée une tornade. Ce n'est pas simple. Je voudrais que ce soit différent. Être robotique aurait certainement aidé. Il y a cette citation de Flaubert qui m'a donné l'impression d'être moins seule : " Je suis doué d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire. " Et pourtant, je trouve toujours qu'il s'agit d'une sorte de croix que je dois porter. J'ai beau avoir l'air d'un mur, la vérité est différente et puis je suis comme les oiseaux. Je me cache pour mourir. Pour être dans la mesure. J'ai toujours la sensation d'être ingrate lorsque ça ne va pas et c'est donc une sensation que j'ai souvent. Alcaeus m'a appris beaucoup de choses. Même si sa notion de modestie est extrême, je sais que je ne pourrais jamais être prétentieuse grâce à lui.

J'aimerais pouvoir te dire quoi faire, comment le faire et quand le faire mais ça ne serait pas naturel et ça ne correspondrait peut-être pas à ce que tu es. Je ne peux pas diriger tes actes ou modifier ta personnalité. Personne n'a le droit de faire des choses pareilles. Je sais que tu ne le fais pas avec moi. J'espère que les choses iront mieux, qu'on saura calmer un peu les blessures qui sont à vif. J'espère beaucoup de choses mais c'est ridicule de les avouer. Du moins, je me sens ridicule à l'idée de les dire. C'est plus accommodant de prétendre que ça n'a pas d'importance. Il n'y a rien de nouveau dans cette manière de faire et j'avoue que c'est très cliché. Mais c'est un des moyens que j'utilise pour limiter les dégâts.

Il faut savoir que je n'oublie pas les bonnes choses. J'oublie rarement. Ce sont les bonnes choses qui me montrent que quelque chose cloche, qu'on manque à l'appel, qui me font remarquer les différences dans ton attitude. Ce sont les belles choses qui créent la peur aussi. La peur de ne plus jamais pouvoir revivre des choses similaires, que tout cela n'était que temporaire. Je ne les oublie pas. Elles soulignent inévitablement tout ce que je recherche et qui me manque. Et ça aussi, c'est assez stupide au final. Ce n'est pas vivre le présent.

Depuis que Esmée m'en a parlé, j'y pense énormément à ce présent et ça m'a permis de dormir à nouveau. Elle me fait ressentir des choses étranges, Esmée. Elle me rend très mélancolique et pourtant plus positive à la fois, c'est assez complexe pour moi d'expliquer les choses qu'elle m'inspire. J'étais un peu sur la défensive lorsque tu m'as parlé d'elle à cause de ça, aussi elle te voit d'une façon que j'ai du mal à saisir.

En tous cas, je voulais te dire merci pour la soirée qu'on a passé ensemble. Ça m'a fait du bien après tout ce qu'il s'est passé ces derniers jours.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


IRON
GOLD

MessageSujet: Re: valko a sally   

Revenir en haut Aller en bas
 

valko a sally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sally Murray [U.C]
» Sally (finit!)
» Haïti/Rép.Dominicaine : Retour sur le colloque « Sang, Sucre
» You can ✿ le retour
» [THEME] Les échecs version sorcier ? PV Sally

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: lettres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet